Le BFI au lycée G.Flaubert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le baccalauréat français international (BFI)

 

À partir de la rentrée scolaire 2022, l’option internationale du baccalauréat (OIB) évolue et devient le baccalauréat français international (BFI). Les élèves de classe de première de la voie générale qui s’engagent dans ce dispositif préparent pendant leurs deux années du cycle terminal cette nouvelle option internationale prise en compte à l’examen, à compter de la session 2024 du baccalauréat.

Mis à jour : janvier 2022

Ce qui change par rapport à l’option internationale au baccalauréat (OIB)

  • La préparation au BFI concerne uniquement le cycle terminal (les sections internationales sont maintenues jusqu'à la fin de la classe de seconde).

  • Les élèves n’ayant pas suivi de section internationale avant la classe de première peuvent postuler à une préparation du BFI.

  • Le BFI se décline, selon les établissements, en un parcours bilingue, trilingue ou quadrilingue.

  • Les enseignements spécifiques (approfondissement culturel et linguistique, discipline non-linguistique) sont renforcés et complétés par le nouvel enseignement de connaissance du monde.

  • L’engagement de l’élève est valorisé dans le cadre d’un projet mené avec un partenaire international.

 

Plaquette de présentation du baccalauréat français international

Télécharger le document (.pdf, 2.44 Mo)

Enseignements, horaires et programmes

L’élève scolarisé en classe menant au baccalauréat français international (BFI) suit :

  • les mêmes enseignements que les élèves engagés dans un parcours de droit commun conduisant au baccalauréat général, à savoir : les enseignements de tronc commun, les enseignements de spécialité et, le cas échéant, des enseignements optionnels dont possiblement une langue vivante C ;

  • des enseignements complémentaires spécifiques à la préparation du baccalauréat français international :

    • un enseignement de connaissance du monde ;

    • un enseignement de discipline non linguistique obligatoire portant soit sur l’histoire-géographie, soit sur l’enseignement scientifique ;   

    • un enseignement d’approfondissement culturel et linguistique.

En complément de ces trois enseignements obligatoires, l’élève scolarisé en classe menant au BFI peut choisir de suivre un deuxième enseignement de discipline non linguistique (facultatif) proposé par l’établissement.

 

Approfondissement culturel et linguistique

L'enseignement complémentaire d'approfondissement culturel et linguistique en langue vivante étrangère, d'une durée de deux heures hebdomadaires en classe de première et en classe de terminale, est dispensé en langue vivante A ou en langue vivante B, selon le parcours de l'élève.

Lorsqu’il est associé à la LVA, il constitue un enseignement spécifique de 4,5 heures en classe de première et de 4 heures en classe de terminale et porte sur un programme de langue dédié permettant aux élèves d’approfondir leur niveau linguistique et leur culture littéraire de la langue de section (LVA). Lorsque l’offre de l’établissement le permet, l’approfondissement culturel et linguistique peut être adossé à la LVB selon les mêmes modalités.

En parcours bilingue, le niveau visé est au moins C1. En parcours trilingue, le niveau visé tend vers C1.

Un programme littéraire limitatif en lien avec le programme d’enseignement pour chaque langue de section (à venir) est publié par voie de note de service.

 

Connaissance du monde

L’enseignement de connaissance du monde est commun à tous les élèves de classes menant au BFI. D’une durée de deux heures hebdomadaires en classe de première et en classe de terminale, dispensé en langue vivante A, il repose sur un enseignement articulant histoire des idées et questions géopolitiques, connaissance des enjeux du monde contemporain, culture et civilisation des pays des langues étudiées, ainsi que sur un projet avec un partenaire international porté par chaque élève.

Trois portails thématiques permettent de s’orienter sur les sujets d’étude les plus représentatifs des aires culturelles dont on étudie la langue :

  • Penser la société ;

  • Habiter le monde ;

  • Construire l’avenir.

 

Référence :  Arrêté du 24 septembre 2021 fixant le programme de l'enseignement de connaissance du monde pour les classes de première et terminale menant au baccalauréat français international

Une note de service (à venir) précise pour chaque section linguistique des exemples de déclinaison prenant en compte la spécificité culturelle de l’aire géographique concernée.

Le projet individuel de l'élève

 

L’élève définit un projet individuel en lien avec un partenaire international. Ce partenaire peut être un correspondant scolaire, une institution internationale, un établissement partenaire, une organisation non gouvernementale (ONG), un professeur, un chercheur, un artiste, un partenaire associatif, etc.

Le projet individuel de l’élève est construit en lien avec les thématiques du programme de connaissance du monde et sa déclinaison selon la culture de l’aire géographique de la langue étudiée. Il comporte une part de recherche personnelle de l’élève et intègre un volet international.

 

 

Discipline non linguistique 1 obligatoire

L'enseignement obligatoire de discipline non linguistique est dispensé en langue vivante A. Cet enseignement obligatoire peut concerner l'histoire-géographie (4 heures enseignées pour moitié dans la langue de section) ou l'enseignement scientifique (1 heure 30 en plus de l’enseignement commun enseigné en LVA).

Pour ces disciplines, les programmes nationaux sont aménagés pour tenir compte des spécificités de l’aire linguistique ciblée.

 

Discipline non linguistique 2 facultative

Un enseignement facultatif de discipline non linguistique (DNL 2) peut également être choisi par les élèves en classe de première et en classe de terminale. Cet enseignement facultatif peut concerner l'un des enseignements de spécialité, à l'exception de l'enseignement de spécialité « Langues, littératures et cultures étrangères et régionales ».

L'horaire hebdomadaire de cet enseignement facultatif est de deux heures, en classe de première et en classe de terminale, prises sur l'horaire de l'enseignement de spécialité concerné. Il peut être dispensé en langue vivante étrangère A, B ou C, selon le parcours de l'élève.

Pour cet enseignement facultatif, les programmes sont ceux de droit commun.

 

Modalités d’évaluation et coefficients

 

*Selon l'offre en établissement et le choix de l'élève

L’ensemble des coefficients des enseignements spécifiques s’élève à environ 40% de la note finale au baccalauréat.

 

Exemple du nombre d’heures:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Textes de référence

Enseignements spécifiques
Modalités d’évaluation
Coefficients
The Academy, L.A
Book It
Bamboo, Santa Barbara
Book It
Cheers, Santa Cruz
Book It
The Roxy, San Francisco
Book It

Connaissance du monde en LVA (langue de section)

Approfondissement culturel et linguistique* (adossé à la langue de section (LVA) ou LVB)

DNL1 obligatoire* (histoire géographie ou enseignement scientifique) en LVA (langue de section) 

DNL2 facultative* (adossée à un enseignement de spécialité, excepté Langues, littératures et cultures étrangères et régionales)

Évaluation orale spécifique


Évaluation spécifique (écrite et orale)


Évaluation spécifique (écrite et orale)




Évaluation orale spécifique

20


20


20



20